L’histoire du Blackjack

Dans le monde du casino en ligne ou hors ligne, le Black jack est un des jeux les plus pratiqués et les plus appréciés. Il se nomme parfois Vingt et un ou Twenty one, en anglais. Sa popularité provient notamment de sa simplicité. Dans la suite, de cet article nous allons vous présenter l’histoire de ce jeu de cartes particulièrement accrocheur.

Les origines du Blackjack

Les experts ne connaissent pas encore exactement la provenance du Black jack. Il semble, néanmoins, être inspiré des jeux français : le Chemin de fer et le French Ferme. Il est pratiqué dans les casinos français, dans les années 1700, sous le nom de 21. Après la révolution, il rejoint les Etats-Unis, dans les bagages de nombreux immigrés. Sur place, il ne connaît pas un grand succès, jusqu’à ce qu’un établissement de jeu d’argent invente une variante qui le popularise. Dans cette dernière, si les deux premières cartes du joueur sont un Valet et un As, tous les deux de pique, il remporte des gains supplémentaires. Comme le Valet se dit Jack en anglais et que pique est de couleur noire, soit Black, on a appelé le jeu Black Jack. Le nom est resté bien que cette variante ne soit plus pratiquée.

L’élaboration de la stratégie de base

Avec le succès grandissant du Blackjack, les passionnés essaient d’élaborer des méthodes pour empocher des gains, à coups sûrs, et être bénéficiaire, face à la banque, sur le long terme. En 1953, un américain du nom de Roger Baldwin met au point une technique scientifique qui utilise les mathématiques et les probabilités. Elle est présentée dans un article resté célèbre : The optimum strategy in Blackjack, ou Stratégie optimale au Blackjack en Français, paru dans le très sérieux Journal of American Statistical Association. Ce texte est à l’origine de ce qu’on appelle aujourd’hui la Stratégie de base (Basic Strategy).

La mise au point du comptage de cartes

En 1962, un autre américain, Edward O. Thorp, met au point une méthode encore plus efficace. Elle permet de compter les cartes (Card counting). Il présente sa technique dans un ouvrage qui fait encore référence aujourd’hui, Beat the Dealer ou Battre le donneur en français. Dernièrement, Hollywood a rendu hommage à ce système avec le film, Las Vegas 21 avec Kevin Spacey, qui raconte l’histoire vraie de la célèbre équipe MIT Blackjack qui a fait fortune grâce au comptage de cartes.

La réponse des casinos

Pour parer à la multiplication de techniques de jeu, plus ou moins efficaces, les casinos introduisent de nouvelles techniques. Il y a, par exemple, des appareils pour mélanger le sabot et le rack de défausse ou l’utilisation de plusieurs paquets de cartes. Ainsi, les établissements de jeu espèrent conserver un avantage de la maison suffisamment élevé pour continuer à gagner de l’argent. Et surtout venez alors visiter le forum