Top-BlackJack.com> compter-cartes> Comptage High Low

Le système de comptage de cartes Hi-Low

Il n’y a pas qu’une seule manière de compter les cartes (Card counting) au Black jack. Au contraire, de nombreux systèmes ont étaient mis au point. L’un des plus simples et des plus connus est sûrement le Hi-Low ou Hi-Lo. Il a été inventé par Harvey Dubner, en 1963. Ensuite, Julian Braun et Stanford Wong l’ont amélioré. Ce système est, notamment, devenu célèbre pour avoir été celui employé par la fameuse équipe MIT Blackjack. Dernièrement, le film Las Vegas 21 a retracé l’épopée de ce groupe d’étudiants qui a fait fortune au casino, grâce à lui.

Le fonctionnement de base de tout système de comptage de carte

Bien qu’il existe de nombreux systèmes pour compter les cartes, un même fonctionnement de base identique soutient toutes les méthodes. Il s’agit d’attribuer des valeurs (1, 0 ou -1) à chacune des cartes distribuées, qu’elles le soient aux joueurs ou au dealer. Il suffit, ensuite, de les additionner pour déterminer si le sabot contient des cartes qui vous avantagent ou non.

La valeur des cartes dans le système Hi-Lo

Le Hi-Lo est un système équilibré. Il y a autant de +1 que de -1, donc un comptage des 52 cartes donne 0 à la fin. Dans le Hi-Lo, les As et les bûches, les cartes de valeur 10 soit Roi, Dame, Valet et 10, compte – 1. Les 7, 8 et 9 comptent 0 et les 2, 3, 4, 5 et 6 : 1.

Prenons un exemple pour simplifier l’explication. Imaginons que le sabot viennent d’être brassé et que le croupier distribue les cartes suivantes : 4, 9, Valet, 3, 5, 7 et Dame. Le compteur de cartes part de 0. Il ajoute +1 pour le 4, 0 pour le 9, -1 pour le Valet, +1 pour le 3, +1 pour le 5, 0 pour le 7 et -1 pour le Valet. Au final, le sabot vaut +1.

Miser dans le système Hi-Lo

Plus le total du comptage est élevé, plus les cartes valant +1 ont été distribué donc plus ils restent dans le sabot les cartes comptant -1. Ces dernières sont les As et les bûches. Elles avantagent le joueur. Donc plus le total du comptage est élevé, plus le sabot est intéressant pour le joueurs donc plus vous devez miser gros. Autour de 0, le sabot est neutre. Il contient autant de cartes faibles que de cartes fortes. Plus le comptage devient négatif, l’avantage est à la banque. C’est à ce moment là qu’il faut parier le moins de jetons possibles ou même quitter la table.

L’importance de la Stratégie de base

Il est toujours conseillé de suivre la Stratégie de base (Basic Strategy) pour essayer de gagner de l’argent au Blackjack. Il existe néanmoins une exception à cette règle, lorsque vous utilisez un système de comptage des cartes, le Hi-Lo y compris. A ce moment là, il arrive qu’il faille parfois aller contre la stratégie de base.

Par exemple, imaginons que la carte du dealer soit un 10 et que vous ayez un hard 16, c’est-à-dire une main sans As, par opposition à Soft, de valeur 16. A ce moment là, si le total des cartes est de 2, vous avez tout intérêt à Passer (Stand), contrairement à ce que vous dicte la stratégie de base. En effet, puisque le sabot contient plus de cartes fortes que de cartes faibles, vous risquez de brûler, dépasser 21.

De même, il est conseillé de prendre une assurance quand les cartes valent 3 ou plus, même si la stratégie de base recommande de ne jamais utiliser cette option de jeu.

Par contre, la plupart du temps, la stratégie de base reste un bon moyen de gagner en comptant les cartes. Donc continuez à vous y fiez.

Le système Hi-Lo sur des tables utilisant plusieurs paquets de cartes

Bien évidement, le moment où il s’avère intéressant d’augmenter sa mise en comptant les cartes avec le système Hi-Low, dépendant aussi du nombre de paquets de cartes contenu dans le sabot de votre table de Black jack.

Par exemple, si les 6 premières cartes distribuées par le donneur sont faibles, le total sera de 6, que le sabot contienne un seul paquet de cartes ou au contraire plusieurs. Par contre, l’avantage n’est pas le même car le second contient plus de cartes. Il faut donc utiliser un système pour déterminer le Compte réel (True count). Pour cela, divisez le total obtenu par le nombre de paquets de cartes utilisé dans le sabot. Cela vous permet de pondérer l’avantage.