L’assurance au Blackjack

Au Blackjack, il existe une option de jeu qui est assez prisée des joueurs débutants : l’Assurance (Insurance). Pourtant, tous les experts vous le diront, elle est en réalité à proscrire puisqu’elle est à l’avantage de la maison.

Le fonctionnement de l’assurance

Quand la première carte du donneur est un As, vous pouvez prendre une Assurance contre le Blackjack du croupier. Si vous désirez utiliser cette option de jeu, vous pouvez parier jusqu’à la moitié de votre mise initiale. Si le dealer réussit le Black jack, vous récupérez votre assurance. Dans le cas contraire, il existe deux possibilités, soit votre main est supérieure à celle du croupier et vous perdez votre assurance mais vous remportez les gains prévues par les règles normales du jeu ; soit votre main est inférieure à celle du dealer et vous perdez votre assurance et votre mise initiale.

Prenons un exemple pour simplifier l’explication. Imaginons que vous misiez 10 euros. Le dealer vous distribue alors les cartes. La valeur de votre main est de 19. La carte visible du croupier est un As. Vous décidez de prendre l’Assurance. Vous pariez 5 euros supplémentaires.

Le donneur regarde sa carte, face cachée. Il s’agit d’une bûche, c'est-à-dire une carte de valeur 10, soit Roi, Dame, Valet ou 10. Dans ce cas, vous perdez votre mise initiale de 10 euros. Par contre, vous remportez votre pari d’assurance de 5 euros, qui paie 2 contre 1. Ainsi, vous gagnez 10 euros. En tout, vous n’avez ni gagné ni perdu d’argent.

Par contre, si le dealer avez eu un 7, au lieu d’une bûche, comme carte face caché, vous auriez perdu votre assurance de 5 euros mais gagné votre pari initial. Dans ce cas, vous auriez fait un profit.

L’assurance est à proscrire…

L’assurance n’est pas une option de jeu bénéfique pour le joueur car elle a un effet négatif sur ses chances. Ainsi, elle est toujours à éviter, à moins que vous soyez un expert du comptage des cartes (Card counting), auquel cas, il peut être intéressant, parfois, de prendre une assurance.

Cette dernière rapporte toujours 2 contre 1 alors que le donneur a 9 chances sur 4 d’avoir un Black jack, soit 2,25 contre 1. Même avec un Blackjack naturel, c'est-à-dire une main de 21 avec seulement 2 cartes, il est déconseillé de souscrire une assurance. Dans cette configuration, le donneur vous dit, généralement,  Même somme ? Ÿ ou  Even money ? Ÿ en anglais. Cela signifie que vous acceptez de gagner 1 contre 1 au lieu de 3 contre 2. Cela revient à souscrire une assurance, perdre la mise d’assurance et remporter les 3 contre 2 de son Blackjack naturel. Si vous n’acceptez pas le Even money et que le donneur réussi un Blackjack en deux cartes, vous êtes à égalité et vous récupérez vos jetons pariés.

… sauf si vous êtes entrain de compter les cartes

Comme nous l’avons déjà dit, un compteur de cartes peut, dans certains cas, tirer profit de l’assurance. Prenons un exemple pour simplifier l’explication. Imaginons que 7 joueurs participent à une partie de Black jack. Si aucun d’eux ne possède de bûche, il est intéressant de souscrire une assurance. En effet, le dealer a de fortes chances de disposer d’une carte valant 10 lui permettant de faire Blackjack.